Votre sélection

Valider
 Total TTC   €.
IMRIMER

La vinification des Champagnes

  1. La vinification

  2. Une première fermentation qui dure 2 à 3 semaines, le sucre va se transformer en alcool sous l'action des levures alors le moût est devenu vin. Une fois celle-ci achevée, le vin est laissé quelques mois au repos.

     

  3. L'assemblage des cuvées

  4. Une étape des plus importantes pour un viticulteur champenois d'obtenir tous les ans un champagne identique de vins issus d'années, de parcelles et de cépages différents. Chacun d'entres nous garde son secret de cette opération qui va donner à son champagne sa propre personnalité. Si une récolte est remarquable on peut faire une cuvée d'éxeption sans assemblage ce sera un millésime.

     

  5. Le tirage

  6. C'est la mise en bouteilles qui commence à partir de mi-janvier. Une petite quantité de liqueur sucrée ainsi que des levures sélectionnées en mélange avec le vin lors de la mise en bouteilles, il va se produire une seconde fermentation qui va entraîner un dégagement de gaz carbonique à l'intérieur même de la bouteille.

    La pression peut atteindre 5 à 6 kilos. C'est la "prise de mousse" une opération qui doit se réaliser lentement et à température constante si l'on veut obtenir une mousse fine et permettre aux aromes de se développer. Les bouteilles vont restées en cave un minimum de 15 mois (3 ans pour les champagnes millésimés)

     

  7. Le remuage

  8. La seconde fermentation à provoqué à l'intérieur de la bouteille un dépot qu'il convient d'éliminer. Les bouteilles sont pour cela placées sur des pupitres la tête en bas et une fois par jour durant plusieurs semaines, un mouvement de rotation de 1/8e de tour est nécessaire pour que le dépot glisse progressivement vers le col de la bouteille.

     

  9. Le dégorgement

  10. Lorsque le dépôt est complétement descendu, il est possible de l'expulser. La bouteille est pour cela redressée, son bouchon provisoire dégrafé, le gaz chasse à la fois le bouchon et le dépôt.

    Auparavant on plonge le goulot dans un bain réfrigéré ce qui provoque la formation d'un glaçon emprissonnant le dépôt avec ces techniques modernes cela nous permet d'avoir moins de perte de vin qu'auparavant et d'obtenir un champagne sans impurtées.

     

  11. Le dosage

  12. On ajoute une quantité variable de liqueur, environ 15gr/bouteille (vin + sucre) selon qu'on veut obtenir un champagne brut ou demi-sec (le plus sucré étant le demi-sec). Dabs la même opération un bouchon en liège sera mis définitivement avec un solide muselet qui le maintiendra.

    Les bouteilles resteront au repos encore 6 mois avant l'étape de l'habillage et enfin être commercialisées. Depuis la vendange, il s'est passé preques deux années le plus souvent trois.

 

 ◄ Le Pressurage  | 

Des Champagnes vinifiés à la propriété
dans le respect de la tradition.

Commandez en ligne - Simple, rapide, sécurisé

Champagne James VRAYET

58 route du Champagne
02850 PASSY-SUR-MARNE

03.23.70.02.74

Horaires

Ouvert du lundi au samedi sur rendez-vous uniquement.

 

Champagne de Vigneron

Nous contacter

Recevoir notre
Lettre d'information

Rester informer de nos salons et manifestations.

Actualités Nous contacter Mentions Légales Plan du site Plan d'accès Conditions de Vente Se connecter Tarifs Expéditions Protection des données

Champagne James VRAYET - 58 route du Champagne - 02850 PASSY-SUR-MARNE
Tél. : 03.23.70.02.74 - Fax. : 03.23.70.97.10 - RCS : RM 28064-01
- L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez consommer avec modération. -
© 2003-2018 Champagne James VRAYET - Maître d'œuvre enovanet - Moteur eChampagne - 1 visiteur connecté.